[En bref] Blood-C et le syndrome de la bande noire

Bonjour à tous.

Ça sera court cette fois ci, avec un article court et spoiler free, ça vous changera.

Article qui va vous paraitre curieux, puisque je reviens un peu sur une chose qui me turlupine bien plus que la lenteur avec laquelle avance le scénario de Blood-C. D’ailleurs je ne reviendrai vraiment pas sur le scénario qui, au delà du fait qu’il nous introduit de façon pas discrète un personnage d’une autre création CLAMP, avance à la vitesse d’une tortue bicentenaire à 3 pattes.

Non, ce dont je vais parler aujourd’hui c’est ce qui m’énerve vraiment actuellement, c’est ce carnage que l’on bouffe depuis l’épisode 6, avec massacres sur massacres. Après le démembrement à foison de citoyens de cet épisode je m’attendais un peu à ce que Saya évolue et réagisse AVANT que tout le monde ne meure, mais ça semble être trop compliqué pour elle.

Ce qui m’a particulièrement gonflé est ce combo épisodes 8 et 9, qui fut une boucherie sans nom. Dites moi sérieusement quel est l’intérêt de foutre pas loin de 20 minutes au total de pur carnage et de Saya inutile à l’écran ? Sur ces vingt minutes, s’il y en a pas plus de la moitié qui est censurée en plus, c’est que je vois très mal. La seule chose plus censurée que ça c’est les épisodes de la Paire et le Sabre…
Et puis merde, Saya, affute ton sabre. Il a encore fallu que bien dix à quinze personnes se fassent bouloter sous ses yeux pour qu’elle arrête de jouer avec le monstre et commence à le découper. Car oui, le katana de cette cruche ne coupe que quand elle a les yeux magiques rouges qui brillent. Sinon c’est un manche à balai, et il lui sert juste à essayer de faire des bleus aux monstres.

Et puis allons y, tant que je râle, continuons ! Parlons un peu de sa force herculéenne. Il y a un monstre énorme, sans exagérer, qui doit bien faire dans les deux mètres cinquante de haut, sur 4 mètres de diamètre (il est vaguement rond), et doit peser à vue d’œil dans les 300 kilos. Et bien Saya saute les deux pieds en avant, et envoie le monstre bouler à plusieurs mètres ! MAIS OUAIS ! CRÉDIBLE !
Je comprends pas, si elle est si costaud, pourquoi elle arrive pas à péter la tronche du monstre à gros coups de poings ? Ou alors c’est l’inertie de sa poitrine qui aide peut être…

Ah et puis, elle est con aussi ! Un mec lui fait sa grande déclaration, et elle réagit trop pas. C’est un robot, ou peut être la sœur cachée d’Akihisa, j’en sais rien, mais c’est pas possible de paraitre si insensible. Et enfin, il lui a fallu neuf épisodes pour se rendre compte que les personnages les plus douteux étaient sous ses yeux, et qu’on lui pointait plus ou moins du doigt.

Mais sinon, au delà du fait que Saya est une conne et que le massacre c’est fun, on a rien appris du tout. Rien. Le scénario n’avance que très peu, ou alors il faut énormément lire entre les lignes.

Et nos impôts locaux passent encore en frais de voirie.

Voilà, je vais stopper là, et revenir sur cette bête question: quel intérêt peut il y avoir à faire des gros massacres à la Elfen Lied ? Je me doute bien qu’il y a un public pour ça, mais est ce que c’est ce que l’on recherche vraiment ?
Certes, je ne m’attendais pas à la fête des petits animaux en regardant Blood-C, mais j’espérais avoir un peu une histoire de chasse aux vampires, peut être même un truc plus romancé, ou même carrément blindé de trucs limites shonen-ai, comme aiment bien coller les CLAMP un peu partout. En fait je m’attendais presque plus à un X qu’à ça, mais je suis très très très désappointé, car à la place je n’ai encore qu’un énième anime de seconde zone, ou le seul intérêt sont les massacres sanglants.

C’est généralement sur ce genre de points que je bloque un peu. Autant dans Umineko j’ai toléré les gros massacres du troisième arc, ceux ci étant justifiés par l’histoire, autant dans le cas présent il n’y a aucunes justifications.

C’était d’ailleurs, justement, la raison qui m’avait fait arrêter Elfen Lied: carnage gratuit et scénario obscur. Et qui va d’ailleurs, je pense, faire que je vais éventuellement me forcer à regarder les derniers épisodes. De toute façon, il ne reste plus grand monde à tuer.

Sur ce, je vous remercie si vous avez lu jusque là, et je vous ferai quand même une review complète de l’anime à sa fin, dans trois épisodes, histoire de voir si c’était un étron sans nom ou si ça reste tolérable. Sait on jamais, la fin va peut être relever le niveau ?

Ah, et tant que j’y pense: pitié, votez tout sauf My Little Pony, je l’ai mis pour rire, et j’ai pas envie, mais vraiment pas 🙁

{ commentaire ? }

  1. kiryu

    C’est typique de clamp le massacre sur fond de kawai.
    Sinon pour le scenar, c’est normal les 11 -12 episodes de l’anime servent juste a lancer le long métrage qui sortira plus tard.
    Pour la force de saya disont que c’est normal, si tu a déjà vu les autre blood tu comprendras qu’elle est pas normal du tout (c’est un peu la base du scenar), meme a mattant que cette serie on le remarque vite (yeux rouge souvenirs obscurs).

    Moi ce qui me derange le plus (hormis le scenar qui avance trop lentement et les chansons de saya) c’est la censure, si ils décident de diffuser un truc sanglant faudrait qu’ils assument le fait jusque au bout, en le diffusant a une heure qui nécessite pas de censure par exemple

  2. uhiuh

    « Moi ce qui me derange le plus (hormis le scenar qui avance trop lentement et les chansons de saya) c’est la censure, si ils décident de diffuser un truc sanglant faudrait qu’ils assument le fait jusque au bout, en le diffusant a une heure qui nécessite pas de censure par exemple »

    C’est diffusé à 1h40 du matin. Tu voudrais qu’il soit diffusé à quelle heure ?

  3. kiryu

    bah faut croire que 1h40 du mat au japon c’est pas assez tard pour virer les censure…… certain anime censuré on 2 diffusion, une avec censure et une sans mais beaucoup plus tard dans la nuit mais pourquoi ce n’est pas le cas ici ?

Laisser un commentaire