Ou comment parler de Blood-C après trois épisodes

Bonjour à tous

Petit retour sur Blood-C, dont je parlais dans un article plus bas. Cet article ne sera pas long, pour plusieurs raisons: d’une, je n’ai pas eu le temps de faire des captures d’écran, vu que je vous écrit depuis mon lieu de vacances, et de deux, à part un « tramway magique » dans l’épisode trois, il n’y a vraiment rien de bien passionnant à montrer. Pour la peine je recyclerai des screens de l’épisode 1.

Le symbole qui dit

Et oui, car c’est là que le bât blesse. Il ne se passe foutrement RIEN pendant ces épisodes. On croirait les mauvais épisodes d’Evangelion (j’entends déjà les mauvaises langues dire « la moitié de la série ? ») et sérieusement j’attends qu’il se passe un truc. On nous distille en trois épisodes ce qui à mon goût aurait pu être fait en un et demi, et les mauvaises habitudes des CLAMP reviennent au galop, faisant trainer en longueur l’histoire, et nous faisant rager sur la vie de tout les jours de l’héroïne.

MAIS ON S’EN BRANLE QU’ELLE AILLE EN COURS EN CHANTANT PUTAAAAAIIIIIN !!!! ET ON S’EN BAT LA RACE DU CHIOT, DE LA GUIMAUVE ET DU FAIT QUE SON PÈRE EST UN PERVERS INCESTUEUX QUI BOIT DU CAFÉ DE TARLOUZE !!!!!

Ah, ça fait du bien.

Mais... mais je suis mignonne, non ?

Il est à noter que la série commence à respecter un schéma, pas toujours dans l’ordre, de café – vie sociale en cours – monstre à occire dans un bain de sang – distillation au compte gouttes d’informations.

Sinon, encore une fois, je sens que l’autre à lunettes, le copain de classe de Saya, il va JAMAIS pouvoir niquer car Saya est vraiment TROP CONNE. Le mec lui envoie des signaux dignes d’un écriture publicitaire sur la face de la lune, et elle se rend compte de rien, alors que tout le reste du cast l’a vu.

Sérieux, c

Voilà, sérieux je rage beaucoup sur cette série qui est en plus graphiquement parfaite, et qui d’un point de vue technique pur est nickel, mais qui souffre d’une réalisation aussi passionnante qu’un épisode de Derrick au ralenti. Et pourtant j’espère.

On en reparle dans un ou deux épisodes !

{ commentaire ? }

  1. juju

    Ton titre n’a aucun sens.

    1. D’abord la formule « Ou … » ne fait sens qu’après une première formule. Ex : « Rage against lazy scenarists, ou comment parler de blood…. »

    2. C’est « ou » et pas « où ».

    • Sir Jaerdoster

      Pour le ou, je dois avouer avoir un doute. Ta reflexion se tient, toutefois la forme est correcte, et ici il s’agit plutôt d’une forme de style où je choisis d’ignorer le début de la phrase, vu que c’est « Le Terrier de Sir J, ou… » . Mais tu sais que tu pouvais me mailer, car tu es hors sujet.

  2. Gemini

    Tout à fait d’accord avec ce que tu racontes : après 3 épisodes (soit 1/4), j’attends toujours que la série commence, et hormis la toute fin du 3ème épisode, rien n’indique qu’elle va avoir un vrai scénario ; quant à parler d’un lien avec les précédentes franchises Blood, c’est mort de chez mort. Grosse déception, mais en même temps, de la part des CLAMP c’était plutôt prévisible…

  3. Cetais

    La vérité évoqué dans l’épisode 3, c’est qu’il y a de la drogue dans le café de Saya qui la rend stupide XD

Laisser un commentaire

Pingback & Trackback

  1. Blood-C: Après six épisodes il se passe enfin des trucs. « Le Terrier de Sir Jaerdoster - Pingback on 2011/08/20/ 20:53